Wednesday, January 30, 2013

À É…



À É… while it's taking me forever to revisit la tierra durante la noche...






*******






Vingt-deux heures.

Je me dépêchais sur le pavé au Vieux- Port;

Les lumières faibles des boutiques fermées me forçaient à me concentrer sur le chemin-

où rien n'était plus assourdissant que les réverbères.

Donc, quand
Je me dépêchais sur le pavé au Vieux- Port,
J'entendais également ses échos tranquilles
Tandis que la neige tombait.



Vingt- deux heures trois.

Les rafales de la neige étaient comme des diamants minuscules en tombant-
où devrais- je dire, qu'ils étaient comme un miroir cassé qui me renvoie quelques étincelles.

Donc, pendant que
Je me dépêchais sur le pavé au Vieux- Port,
Je me rappelais de plus une image obsédante
Qui peut-être, ressemble à la silhouette blanche des neiges la nuit-
où en même temps,
Il y avait des nuages blancs qui cachaient (et révélaient ) les étoiles.




Vingt- deux heures sept.



Les mains étaient gelées pendant que

Je me dépêchais encore sur le pavé au Vieux- Port.


Seule. [Il faisait moins vingt, déjà.]

Les mains étaient gelées, alors que les passants en couple étaient réchauffées.

J'avais froid.






J'étais laissée de côté, avec-
des réverbères assourdissants,


des rafales,


nuages,


mains gelées. Malgré tout,


Je me dépêchais sur le pavé au Vieux- Port.






-tala-


02/13




*******







Jusqu'à maintenant,

Je me souviens de toi.

Crois-moi, j'ai essayée

De t'oublier.

Crois-moi. Mais, comment

Est-ce que je fais? Comment?

Si je vois la lune

Chaque nuit, comment?

Et les astres, aussi?

L'univers toujours

Me rappelle à toi...


C'était difficile...

C'est très difficile.


01/13

No comments:

Post a Comment